Jardin des Retours

Imprimer

En 1991, les abords de la Corderie Royale de Rochefort ont été profondément remaniés avec la création du Jardin des Retours par le paysagiste Bernard Lassus et son équipe. L’idée de l’artiste était de faire émerger un arsenal botanique.

La Corderie Royale flotte sur une mer de gazon qui célèbre le retour des expéditions maritimes, moment où les navires débarquaient une cargaison de plantes inconnues.

Un rideau végétal cache en partie la Charente tout en ménageant des ouvertures vers le fleuve. Au bord de l’eau, la végétation est locale avec roseaux, noisetiers, saules, aulnes, frênes…

Entre la Corderie et le Jardin de la Marine, les arbres exotiques évoquent l’amiral de la Galissonnière, grand pourvoyeur de plantes des contrées lointaines : tulipiers de Virginie sur la large rampe qui descend de la ville et palmiers alignés parallèlement à la Corderie sur une vaste pelouse. Bernard Lassus a utilisé l’espace pour d’autres évocations. L’aire des gréements reproduisant le pont d’un vaisseau et deux mâts à l’échelle un demi cache habilement un blockhaus.

Le labyrinthe des batailles navales forme un dédale mystérieux planté d’ifs. Au bord de la Charente, entre les deux formes de radoub, les flammes des amiraux symbolisent une escadre en ordre de marche. A la belle saison, le jardin est idéal pour le pique-nique en famille et les jeux en plein air pour les enfants. Et le chemin de Charente offre une promenade de plus de 10 km au long du fleuve, partant de l’écluse du bassin à flot pour rejoindre le pont transbordeur.

 

En savoir plus sur la Corderie Royale :

> Découvrir la Corderie Royale

> Exposition à l’affiche

> La Corderie en images

> Accéder aux informations pratiques

> Ajouter un commentaire