De la manufacture de cordages à la manufacture de projets

Avec 30 ans d’expérience dans la vie culturelle, de la réalisation d’exposition à l’organisation
d’événements, le CIM est un acteur majeur dans l’élaboration des projets et la transmission des
connaissances. Son rôle consiste en particulier à convoquer, imaginer, « rêver » la mer, à multiplier,
dans l’espace et dans le temps, des signes incontestables de l’identité maritime de Rochefort. Agent culturel protéiforme, la Corderie n’en finit pas de se réinventer via divers canaux et supports.
Travailler avec des historiens, des plasticiens ou des auteurs ne sont que variations sur une
thématique inchangée : la relation de l’homme à la mer.

Une librairie exceptionnelle pour s’ouvrir au monde

Notre librairie, acteur spécialisé, vient d’élargir son horizon au voyage et à l’aventure. Tout au long de l’année, elle multiplie les rencontres avec des partenaires et festivals locaux : Rochefort Pacifique (mars-avril), Aix Libris (juin), Rochefort en bulles (septembre), Festival du film d’aventure à La Rochelle (novembre).
Son activité entraîne la vie culturelle du Centre : tables thématiques en lien avec l’exposition
temporaire, rencontres et dédicaces avec des écrivains pour leur dernière parution, conférences,
cartes blanches à des aventuriers, contes et rencontres pour la jeunesse autant de rendez-vous qui
alimentent notre curiosité.


Une programmation tournée vers la création contemporaine

Le CIM multiplie les actions de sensibilisation au patrimoine architectural, à la culture maritime, à la création artistique. Cette démarche se traduit sous diverses formes : résidences d’artistes (plasticien, photographe…), expositions d’art plastique (« Corps de corde » en 2017), veille de la création littéraire et documentaire avec la remise de plusieurs prix chaque année (Les Mémoires de la mer, depuis 2005)…

D’autres projets artistiques naissent à la Corderie, tirés d’un imaginaire foisonnant. La rencontre avec des artistes au sein de ce vaisseau de pierre engendre des mythologies particulières à base de cordage et de projection vers les ailleurs.
– le cordage (Le « jardin de cordages » : pour mettre au point un plante qui produirait
naturellement du cordage ; « Encablure » : travail sur la symbolique du lien et de la
transmission à terre comme en mer…)
– la mer (projet « Ville Bleue », qui traverse les mers et les océans, née d’un dialogue
graphique entre photo et dessin, etc.)



Un intérêt particulier pour l’imaginaire lié au fleuve

Née en bord de Charente, la Corderie est indissociable du fleuve. Au XVIIe siècle, l’arsenal a en effet été implanté à 20 km de la mer par mesure de protection pour éviter toute attaque extérieure.
Depuis quelques années, le CIM mène une réflexion pour créer une nouvelle dynamique autour du
fleuve
et plus largement du territoire estuarien dans sa globalité, de Rochefort et son arsenal au
fleuve puis à la mer. De la proposition de croisière sur le fleuve à l’exploration de la culture vernaculaire (grande aventure d’archéologie sonore), l’enjeu est la réappropriation du fleuve dans un but culturel et touristique.