AU CŒUR DES TERRES, UN NAVIRE DE PIERRES

UNE CURIOSITÉ ARCHITECTURALE LONGUE D’UNE ENCABLURE

 
Pourquoi une corderie ?  Manufacture royale créée par Louis XIV, la corderie sert à fabriquer les cordages nécessaires aux bateaux à voile de la marine de guerre. Elle est implantée au sein d’un vaste arsenal maritime qui réunit magasins, fonderie, forges, poudrière, formes de radoub pour la réparation des bateaux. C’est le tout premier bâtiment construit dans l’arsenal, dès 1666. Il s’agit d’un prototype, inspiré sans doute à la fois de la corderie de Venise (XIIIe siècle) et des bâtiments de Saardam (près d’Amsterdam). Elle vit son âge d’or au temps de la marine à voile, de 1669 à 1862 environ. Servant autrefois pour la marine de guerre elle est aujourd’hui un bâtiment classé et le plus grand site historique de Rochefort.

Pourquoi un arsenal maritime ?  En 1661, la flotte de Louis XIV est quasiment inexistante. On ne compte plus qu’une trentaine de navires en mauvais état. Secondé par le ministre Colbert, le roi décide de redonner sa puissance maritime à la France, notamment pour contrer la Navy anglaise. Cette renaissance navale nécessite la création d’un arsenal.

Pourquoi un bâtiment si long ?  Parce que la Corderie = une encablure de pierre. Fleuron de l’architecture pré-industrielle, la Corderie procède d’un calcul d’ingénieur. Pour obtenir un fil ou un câble de chanvre d’une encablure (soit presque 200 m), il fallait « commettre » (torsader) les fibres sur 300 m, en raison de la réduction de la longueur du cordage « au tiers » qui résulte du mouvement de torsion. C’est pourquoi le corps de logis principal (hors pavillons aux deux extrémités) mesure 300 m.

La Corderie, une simple usine ?  Malgré sa fonction utilitaire, elle ressemble davantage à un palais. Si côté ville, la façade est strictement fonctionnelle (simples murs de moëllons, nombre limité d’ouvertures, etc.), côté fleuve, elle devient « royale » : pierres de taille, nombreuses croisées, lucarnes à frontons ornées de boules, toiture bicolore… Cette dualité résume bien l’idée qu’on se fait d’un arsenal de Marine sous Louis XIV. La corderie est à la fois bâtiment technique (conçu pour fabriquer du cordage) et instrument politique de propagande (l’arsenal est un théâtre qui met en scène la majesté du roi), à une époque où même la guerre est un spectacle. Aujourd’hui la corderie est un lieu atypique et un monument historique français.

Pourquoi ne fonctionne-t-elle plus ?  Pour cause d’obsolescence… Avec l’arrivée de la vapeur et du câble métallique, son activité décline dès le milieu du XIXe siècle. Les bâtiments sont réaffectés à divers usages au fil du temps jusqu’à la fermeture de l’arsenal de Rochefort en 1927. Incendiée en 1944 par les troupes allemandes, elle ne retrouve son panache qu’en 1985, après une restauration exemplaire. La vie reprend sous forme de nouvelles activités économiques. L’aile sud y voit naître en 1985 le Centre International de la Mer, centre d’interprétation à vocation maritime. Elle est donc un des lieux d’intérêts de Charente maritime.

INFOS PRATIQUES

INFOS PRATIQUES

Ouvert tous les jours *

10 février / 31 mars1er avril / 30 septembre1er octobre / 11 novembre12 novembre / 21 décembre22 décembre / 06 janvier 2019
10h-12h30 et 14h-18h10h-19h10h-12h30 et 14h-18h14h-18h10h-12h30 et 14h-18h

* Fermeture annuelle le 25 décembre et en janvier

Actus, idées cadeaux, savoir-faire, DIY ...Abonnez-vous à notre newsletter !